Archive

Category Archives for "Conseils"

L’accompagnement ostéopathique de la femme enceinte

Les impacts de la grossesse sur le corps par Nicolas Fossoy, ostéopathe à Marseille

La grossesse est un événement physiologique et psychologique majeur dans la vie d’une femme. Pendant la grossesse, le corps de la femme subit d’importantes modifications. En effet, les changements hormonaux engendrent de multiples transformations.

Outre les désagréments bien connus comme les nausées matinales, la modification de la libido, la prise de poids, etc, on trouve également une hyperlaxité ligamentaire. Ce processus naturel permet au corps d’accueillir le bébé tout au long de sa croissance.

Les implications au niveau ostéopathique

La posture se modifie, les courbures du corps s’accentuent au fil du développement de l’enfant. Peuvent alors apparaître plusieurs symptômes:

  • Une compression du nerf sciatique : la pression exercée par le poids du foetus modifie la position des vertèbres lombaires engendrant un pincement du nerf sciatique.
  • Des tensions musculaires en région pelvienne : L’expansion de l’utérus dans la cavité pelvienne peut amener des tensions des muscles de cette région.
  • Des douleurs articulaires : L’hyperlaxité ligamentaire durant cette période peut révéler des dysfonctions articulaires déjà présentes avant la grossesse.

Ostéopathie et grossesse

Comment l’ostéopathie peut aider la femme enceinte ?

L’ostéopathie peut vous apporter des solutions adaptées à chacun de ces symptômes, par un travail de détente musculaire, ligamentaire et faciale ainsi que la pratique de techniques articulaires.

L’ostéopathe pourra soulager les douleurs et les tensions du bassin et du corps et amènera un contexte musculaire et articulaire favorable à l’accouchement.

Par Nicolas Fossoy, osteopathe marseille
Site: http://nicolas-fossoy-osteopathe.fr

Mobilisation et étirement du dos pendant la grossesse.

femme enceinte mal au dos

Chez la femme, le dos est une partie sensible du corps. Il est soumit à rude épreuve lorsque la femme a une forte poitrine où lorsqu’elle est enceinte. Le poids concentré à l’avant déséquilibre vite le dos, et provoque douleurs voire déformation de la colonne vertébrale. C’est pourquoi nous vous proposons cette vidéo qui vous montre comment mobiliser et étirer son dos pendant la grossesse! Lire plus…

Alimentation de la femme enceinte

femme enceinte cuisine alimentation pendant grossesse

L’alimentation d’une femme enceinte durant la grossesse est un point primordial au développement du bébé. Elle n’est donc pas à négliger. Je vous propose cette vidéo qui vous explique l’alimentation type à adopter lors d’une grossesse.

Je vous conseille également d’aller faire une tour du côté de mon article sur la constipation pendant la grossesse, car on sait qu’une mauvaise alimentation entraîne souvent cela !

Sophrologie et grossesse : 5 exercices pour femmes enceintes

ventre femme enceinte avec papillon fleur nature

On sait que la sophrologie est très utile pour lutter contre le stress mais aussi contre les douleurs. Une manière naturelle et très saine de guérir ces maux, car elle n’utilise pas de médicaments ni autres produits chimiques. De plus, on peut la pratiquer soi-même, n’importe où et n’importe quand. Je vous propose aujourd’hui une vidéo de 5 exercices de sophrologie à pratiquer durant la grossesse. Pour lutter contre le stress tout en faisant du sport, je vous conseille également ma présentation de la méthode Pilates et aussi comment avoir une bonne alimentation pendant la grossesse.

Comment savoir si on est enceinte ?

comment savoir si je suis enceinte ?

Avant même de faire un test de grossesse, il existe un certain nombre de signes qui laissent présager que vous attendez un bébé. Les règles qui ne viennent pas, les nausées ou encore la température corporelle. Alors, comment savoir si on est enceinte ?

L’absence des règles

La première chose qui devrait vous interpeler est tout simplement l’absence des règles. En effet, les menstruations ne sont censées revenir qu’après avoir mis l’enfant au monde. Si le retard est d’une semaine ou plus, il vaut mieux faire un test de grossesse pour avoir le cœur net, surtout si vos règles arrivent au même moment tous les mois.

À noter toutefois qu’un retard des règles ne rime pas toujours avec une grossesse : c’est notamment possible chez les femmes dont les menstruations sont irrégulières, à cause du stress ou d’un retard d’ovulation.

Cela se produit aussi chez les femmes qui ont eu recours à des méthodes contraceptives d’urgence ou qui pratiquent la contraception hormonale et qui ont décidé d’arrêter (retrait d’un implant ou d’un stérilet, arrêt de la prise de pilules contraceptives…)

Il y a aussi le cas de jeunes filles et de femmes ayant dépassé les 45 ans chez qui il n’y a pas d’ovulation pendant une période… Enfin, il y a celles qui ont quand même leurs règles dans les temps alors qu’elles attendent bel et bien un enfant…

Des seins très sensibles et gonflés

Parmi les premiers indicateurs de grossesse, il y a aussi le phénomène de seins gonflés et particulièrement sensibles : au moindre effleurement, la poitrine est très douloureuse. Cette sensibilité à fleur de peau résulte d’une plus forte sécrétion d’œstrogènes à la fin du cycle menstruel : le corps se prépare pour une éventuelle grossesse.

Attention, il ne s’agit pas d’un signe fiable à 100 % puisque chez certaines femmes, les mêmes symptômes se manifestent avant leurs menstruations. Néanmoins, si ces dernières sont en plus en retard, il y a de fortes chances qu’une grosse se soit déclarée.

Nausées et vomissements

Enfin, pour certaines femmes, les nausées et les vomissements constituent les premières manifestations d’une grossesse. L’envie de vomir se fait généralement ressentir le matin, au réveil. À souligner que cette sensation peut durer quelques jours ou quelques semaines, tout dépend de la physiologie de chacune. En général, les nausées sont constatées en début de grossesse et s’envolent comme par magie après le premier trimestre.

Si vous constatez un ou plusieurs de ces signes, la probabilité d’être enceinte est assez élevée. Pour confirmer cette intuition, vous pouvez procéder à un test de grossesse. Si celui-ci s’avère négatif, vous pouvez réaliser une prise de sang qui peut confirmer une grossesse dès les toutes premières semaines.

Envie d’en apprendre plus ? Allez voir aussi notre article sur les 10 signes qui montrent que votre accouchement approche !

10 signes qui montrent que votre accouchement approche

Même si le médecin vous révèle la date prévue d’accouchement (DPA), il est impossible de savoir exactement à quel moment votre bébé va arriver. Aux alentours de cette date, il est nécessaire de guetter les signes. En voici 10 qui annoncent la venue de bout de chou.

Bébé mignon dors

Voici donc la liste des signes annonçant un accouchement imminent !

  • Premièrement, il y a les douloureuses contractions qui sont de plus en plus rapprochées. Si les élancements persistent après avoir consommé un analgésique ou après avoir pris un bain chaud, il s’agit sans doute de « vraies » contractions, celles qui précèdent la venue de bébé.  Le travail a alors commencé. Il faut vous faut, en urgence, mais sans précipitation, rejoindre la maternité. N’oubliez pas les affaires que vous aurez déjà préparées quelques semaines à l’avance.
  • Il y a aussi l’envie récurrente d’aller aux toilettes pour la grosse commission, c’est un signe que le corps sécrète des prostaglandines qui intervient dans l’ouverture du col de l’utérus.
  • Ensuite vous pouvez souffrir au niveau du bas du dos à cause du ligament large de l’utérus qui s’élargit. À noter que ce type de douleur s’atténue petit à petit après l’accouchement.
  • Les articulations peuvent être douloureuses à cause de la «relaxine » qui les rend plus souples et mobiles.
  • Vous vous sentez tout le temps fatiguée. À noter que cette lassitude peut être due par le manque de sommeil, les bouleversements hormonaux ou encore les kilos pris.
  • Dans les 24 à 48 heures qui précèdent le travail, il y a certaines femmes sont plus dynamiques et pleines d’énergie.
  • Vient ensuite la perte du bouchon muqueux dont l’apparence ressemble à celle d’une épaisse gélatine de couleur jaunâtre avec des traces rosâtres. À souligner que ce signe doit être accompagné d’autres symptômes qui confirment le début du travail.
  • Vous vous sentez très émotive. Vous avez la larme facile ou alors vous êtes d’une humeur massacrante. En tout cas, vous vous montrez assez lunatique. Vos sautes d’humeur sont liées à des bouleversements hormonaux : votre corps se préparer à l’accouchement.
  • Un mauvais sommeil peut aussi constituer un signe d’un travail qui approche. Vos nuits sont courtes et agitées. Au petit matin, vous n’êtes pas satisfaite de votre nuit. Si vous êtes dans ce cas, faites en sorte de bien vous reposer durant la journée et de multiplier les siestes en sachant que l’accouchement qui approche requiert toute votre énergie.
  • Enfin, si vous avez perdu les eaux, vous devez impérativement rejoindre l’hôpital. De même si vos contractions sont très rapprochées (5 minutes entre chacune). Si la maternité est assez éloignée, n’attendez pas trop longtemps avant de partir. Au moindre doute, n’hésitez pas à aller à l’hôpital. De même si vous êtes angoissée. S’il faut attendre encore un peu, on vous demandera seulement de rentrer à la maison et vous serez plus sereine.

Allez consultez notre article aussi sur comment savoir si vous êtes enceinte et les problèmes de dos pendant une grossesse.

36 semaines de grossesse : où en est le développement de votre bébé ?

grossesse_36 semaines ressenti

C’est la dernière ligne droite. J’attends le petit signe pour aller à la maternité. Je ne pensais pas arriver à ce stade tellement j’avais des contractions mais ma sage femme me disait que ce n’était que des contractions d’entrainement peu douloureuses. A 36 semaines de grossesse, il parait que le bébé a atteint son poids et sa taille de naissance. Il faut que j’aille passer une visite médicale pour voir si mon bassin est assez large pour laisser passer le bébé et si le liquide amniotique est suffisant. Voyons voir où en est le bébé actuellement.

Du côté du fœtus

Comme je le disais, à ce stade de la grossesse, le bébé est prêt et mesure 48 cm et pèse environ 2.9 kg. Il ne devrait plus prendre beaucoup de poids et pourtant beaucoup de bébés font plus de 3.5 kg à la naissance. En effet, à partir de maintenant bébé ne devrait prendre que 250 g par semaine dans le ventre. Il est un vrai bébé maintenant et n’est plus considéré comme prématuré s’il arrivait maintenant. D’ailleurs il a perdu son duvet qui recouvrait tout son corps que l’on appelle Laguna. Il est costaud et a son système immunitaire mature ce qui l’aide à se protéger contre les virus.

Avec toute la graisse cumulée, il a de bonnes joues et semble potelé. Il est prêt à affronter le choc et la pression de l’accouchement. Ses jambes et ses bras sont repliés. Ses mains et ses pieds sont développés et présentent des petits ongles fins et tranchants, ce qui peut griffer le reste du corps quand il bouge. Ne vous inquiétez donc pas s’il présente quelques griffures à la naissance. Pour le petit garçon, les testicules sont descendus dans les bourses et pour les petites filles les cellules des seins ont pris la bonne place.

36-semaines-grossesse

Comme le bébé avale beaucoup de liquide amniotique qui contient beaucoup de graisse et de cellules, ses premiers excréments seront verdâtres ou grisâtres et visqueux. On appelle cela le Meconium.

Le bébé bouge moins comme il a moins de place et aussi pour garder de l’énergie pour l’accouchement. Surveillez tout de même qu’il bouge un minimum. Au réveil, asseyez-vous et comptez combien de fois il bouge au cours de 30 minutes. S’il bouge 5 – 6 fois, c’est suffisant, vous n’avez pas à vous inquiéter. En moyenne, il va bouger 10 fois par jour et surtout le matin au réveil.

36-semaines-grossesse bébé

Ses poumons sont matures et fonctionnent correctement. Son cœur bat à 110 – 150 pulsations par minute. Quand bébé viendra au monde, ses poumons vont se déployer et le sang ira les irriguer. Tout le système respiratoire et sanguin se mettra alors en place.

Le placenta qui sert à nourrir le bébé et à lui apporter de l’oxygène arrive à maturation à 34 semaines de grossesse puis va se dégénérer petit à petit. A l’accouchement, le placenta fera le 6ème du poids du bébé.

A ce stade, la tête du bébé s’est engagée dans la cavité pelvienne. Si ce n’est pas le cas, il faut attendre la semaine suivante et si elle n’est toujours pas descendue, il faut consulter votre sage femme ou votre obstétricien.

Du côté de la future maman

femme-enceinte

Vous ne devriez plus être aussi essoufflée et avoir des problèmes de digestion comme avant car la tête du bébé commence à descendre dans la cavité pelvienne, donc elle ne va pas appuyer aux mêmes endroits qu’avant. Par contre vous avez plus de mal à vous déplacer et vous avez des douleurs au niveau du pubis.

Vous avez des contractions de Braxton Hicks qui sont des contractions d’entrainement pour que l’utérus se muscle. A ce stade, vous avez dû apprendre à reconnaitre les vraies contractions qui sont signes que vous devez vous rendre à la maternité dans les temps.

A ce stade de la grossesse, il n’est pas conseillé de faire de long voyage car vous pouvez accoucher à tout moment.

N’oubliez pas de mettre de la crème hydratante sur tout le corps et de la crème anti-vergéture sur les zones spécifiques comme le ventre, les seins, les cuisses et les fesses. Ces zones sont sujettes aux vergetures qui peuvent disparaitre après l’accouchement.

Reposez-vous et faites moins d’effort. Laissez les tâches ménagères à votre conjoint. Détendez-vous. L’hormone du stress peut provoquer un accouchement avant terme. Vous avez sans doute les jambes lourdes et les pieds gonflés. Surélevez les dès que vous pouvez et trempez les dans de l’eau froide pour vous soulager.

Certaines futures mamans sont susceptibles et se sentent agacées par tout ce qui les entourent. Vous avez moins de patience et vous commencez à en avoir marre d’avoir du mal à vous déplacer ou de devoir aller faire pipi tout le temps. Votre corps commence à vous agacer. Certaines peuvent avoir très peur d’accoucher. Ne gardez pas cette peur pour vous. Discutez en avec votre entourage ou consultez votre sage femme qui saura vous rassurer ou vous diriger vers un spécialiste ou un groupe de soutien. Vous êtes maintenant à la fin du parcours et vous avez passé tellement de cap ces derniers 8 mois. Les peurs des mois d’avant doivent vous sembler lointaines maintenant. Alors courage pour ces dernières semaines.

Parfois, les femmes juste avant d’accoucher se mettent à faire le ménage à fond de leur maison. C’est comme si un instinct les poussait à préparer un lieu propre pour accueillir le bébé. N’en faites pas trop et demandez de l’aide si besoin, car cela risque de déclencher l’accouchement.

Vous sentez que le bas du ventre tire un peu plus car la tête du bébé est de plus en plus bas. Il se prépare à arriver.

Tout le poids que vous avez pris est divisé ainsi : 38% pour le fœtus, 22% pour le sang et les liquides, 20% pour l’utérus, les seins, les fesses et les jambes, 11% pour le liquide amniotique et 9% pour le placenta. Le col de l’utérus s’est assoupli et se prépare à s’agrandir pour le passage du bébé. Le vagin s’allonge également. Le sang s’accumule à cet endroit, ce qui le rend un peu violet. Vous avez plus de pertes de leucorrhée car le col de l’utérus fabrique plus de muqueuse.

Vous devez faire attention dans vos déplacements car votre ventre est très lourd et votre centre de gravité s’est déplacé. Vous risquez d’avoir très mal au dos si vous ne vous tenez pas correctement. Prenez votre temps et tenez vous bien quand vous descendez les escaliers. Essayez de dormir le plus possible même si cela devient difficile. Pour vous aider à vous endormir plus facilement le soir, mangez léger avant de vous coucher une heure et demi après.

Ce que vous devez faire

Durant cette semaine, vous allez avoir votre dernière visite prénatale. Votre sage femme vérifiera que votre bassin est assez large pour laisser passer le bébé, que le bébé se développe bien qu’il a bien la tête en bas. Vous pourriez devoir passer une radiopelvimétrie qui est une radio pour vérifier la taille de votre bassin. A partir de maintenant, vous allez devoir réaliser un test d’urine chaque semaine.

Est-ce que votre valise pour la maternité est prête ? Sinon, préparez là de suite, où vous risquez d’être en panique le jour J. N’oubliez pas de prévoir un cosy ou une nacelle pour le retour de bébé à la maison en voiture.

Il ne reste plus qu’à attendre les signes pour aller à la maternité. Faites attention à la perte des eaux. Parfois elle est tellement discrète que la maman la confond avec une fuite urinaire. L’autre signe est les contractions. Si elles sont régulières et reviennent toutes les 5 à 10 minutes, allez à la maternité.

Vous voulez savoir les sentiments au bout de 34 semaines de grossesse ou les sentiments au bout de 33 semaines de grossesse.

Les signes et les sentiments au bout de 34 semaines de grossesse

femme enceinte

Que le temps passe vite et en même temps très lentement ces derniers temps. Je suis déjà à la fin du 8ème mois donc l’accouchement approche à grands pas. J’appréhende ce moment et en même temps j’ai hâte que cela arrive. Je n’aime pas attendre comme ça et je ne suis pas à l’aise dans ce corps qui me fait mal partout. Avec ma 1ère fille, je n’ai pas eu à attendre, elle est arrivée si vite à 32 semaines de grossesse. Je n’ai même pas eu le temps de poser de question qu’elle était déjà née. J’espère que ce 2ème accouchement se passera aussi bien. Voyons comment cela se passe à 34 semaines de grossesse.

Du côté du bébé

34-semaines-grossesse

Le fœtus mesure environ 44 centimètres et pèse 2,5 kilogrammes. Il accumule de plus en plus de graisse sous la peau pour pouvoir réguler sa température une fois sorti du ventre de maman. Son visage n’est donc plus plissé grâce à cette graisse. Son cerveau a bien évolué et est presque parfait maintenant. Tous ses organes sont quasi matures. Ses poumons sont également fonctionnels, même s’ils continuent à évoluer. Ils sécrètent parfaitement bien un fluide qui empêche un affaissement des poumons lors de la 1ère respiration du bébé à la naissance. A ce stade, si le bébé arrivait, il vivra normalement sans problème et n’aura pas besoin d’être sous couveuse.

Il a beaucoup de cheveux et des poils sur ses épaules qu’il perdra à la naissance et il peut ouvrir et fermer ses paupières en réaction à la lumière.

A ce stade, bébé ne bouge plus beaucoup car il n’a plus beaucoup de place. Mais vous devriez continuer à sentir ses petits mouvements. Bébé doit maintenant avoir la tête en bas mais il se peut qu’il attende la 36ème semaine comme certains bébés peu pressés. Il continue à avoir le hoquet comme il s’entraine à respirer et avale du liquide amniotique.

Du côté de maman

Votre ventre est de plus en plus gros. L’utérus est au dessus du nombril de 13 cm et appuie sur votre estomac, votre appareil digestif et vos poumons. Vous pouvez donc être essoufflée plus souvent.

34-semaines-grossesse 2

Entre les semaines 34 et 36, la quantité de liquide amniotique est importante. A partir de la semaine 37, la quantité de liquide va diminuer, ce qui favorise les mouvements du bébé. Votre nombril peut être assez proéminent mais cela devrait revenir à l’état normal après l’accouchement.

Si vous avez pris plus de poids que prévu, vous pouvez faire de la rétention d’eau. Pour éviter cela, portez des bas de contention qui peuvent être prescrits par votre médecin ou sage femme et qui seront donc remboursés en partie par la Sécurité Sociale. Dès que possible, mettez vos jambes en l’air que vous soyez assise ou couchée et buvez de l’eau régulièrement. Adoptez des vêtements amples pour ne pas avoir les jambes lourdes. En effet, les vêtements trop serrés vous compriment et le sang circule moins bien. De même, ne portez pas de chaussures trop serrées car vos pieds et vos chevilles enflent. Si vous avez le chauffage au sol chez vous, évitez de l’allumer pour ne pas favoriser le gonflement des pieds.

Votre corps se prépare à l’accouchement : votre col de l’uterus devient mou et vos seins sont bien tendus. Surveillez bien les contractions pour savoir quand vous rendre à la maternité. La sage femme a dû vous expliquer les fréquences de contractions, signe de l’accouchement, lors des cours de préparation. Les os de votre bassin commencent à s’écarter également, donc vous pouvez sentir des douleurs au bassin.

Ce qu’il faut faire à 34 semaines de grossesse

Si ce n’est pas fait, finalisez la chambre du bébé qui peut arriver d’un moment à l’autre maintenant. Préparez également la valise pour la maternité avec des affaires pour vous et pour le bébé. Avez-vous repéré le service de maternité où vous allez accoucher ? Ce service n’est pas forcément au même endroit que là où vous faites vos examens. Peut être est-il dans un autre bâtiment et comment y accéder la nuit ? Repérez le parking le plus proche et aussi d’autres places au cas où. Avez-vous réfléchi sur comment vous rendre à la maternité si votre conjoint n’arrive pas à temps ? Un proche, un voisin, un taxi … peut vous emmener ? Ne prenez pas le volant vous-même, un forte contraction peut causer un accident. Avez-vous briefé la personne qui doit garder vos ainés ? Et leur avez-vous préparé une valise au cas où l’accouchement dure plus longtemps que prévu ? N’oubliez pas de rassurer vos enfants et leur expliquer ce qu’il va se passer et qu’ils verront bientôt leur petit frère et ou petite sœur. Vos ainés vont certainement être très inquiets pour vous donc il vaut mieux bien communiquer et les rassurer.

Cette semaine encore, profitez en pour vous reposer avant l’arrivée du bébé car vous n’aurez plus l’occasion de dormir pleinement avant plusieurs semaines. Si vous pouvez, participez à des cours de relaxation type sophrologie qui vous aident à vous détendre maintenant mais aussi à maitriser la douleur pendant l’accouchement. Ce sont des moments agréables que vous pouvez partager avec votre conjoint.

sophrologie-enceinte1

Chez vous, vous pouvez aussi faire des exercices pour vous détendre. Demandez conseil à votre sage femme.

Envie d’en connaitre plus ? Allez faire un tour sur notre article sur les sentiments au bout de 33 semaines de grossesse ou après 31 semaines de grossesse.

 

Comment se sent-on à 33 semaines de grossesse ?

Semaine 33

Pour les futures mamans qui ne sont pas en congés de pathologie, vous pourrez à la fin de la semaine prendre vos congés de maternité. Plus que quelques jours. Tenez bon. Bébé aussi a hâte d’arriver et nous le fait sentir. Il est à l’étroit et moi aussi je me sens grosse, c’est le cas de le dire et j’ai dû mal à me mouvoir. Plus que 7 semaines avant le terme.

Les changements du côté de maman à 33 semaines de grossesse

ma-33e-semaine-de-grossesse

Le haut de l’utérus se trouve  à 12 centimètres au dessus du nombril. Vous avez dû prendre comme moi entre 11 et 12 kilos. Vous devez vérifier que votre poche n’a pas rompu. Parfois, vous pouvez confondre avec des fuites urinaires. En cas de doute, consultez et n’utilisez pas de tampon ou évitez les rapports sexuels qui pourraient apporter des microbes au bébé si jamais la poche a cédé.

Vous pouvez aussi avoir des fourmis au bout des doigts comme la circulation du sang se fait moins bien.

Vous avez envie d’uriner plus fréquemment comme en début de grossesse, car bébé est descendu et appuie sur la vessie maintenant. Cela est normal. Par contre si vous avez des brulures quand vous urinez, c’est peut être une infection urinaire qui peut être fréquent à ce stade comme la future maman est plus vulnérables aux infections. Consultez votre médecin ou sage femme qui vous suit.

33-semaines-grossesse

Si votre poitrine vous fait mal car il est lourd, vous pouvez vous soulager en changeant de soutien-gorge, en prenant un douche froide et en vous massant avec une crème hydratante. Buvez également beaucoup d’eau, au moins 1.5 litre par jour. Cela aide aussi à ne pas avoir la peau sèche sur le reste du corps. Mangez également beaucoup de fruits frais et des fibres pour éviter les constipations. (Regardez mon article sur la constipation pendant la grossesse ici)

Votre ventre a pris beaucoup de volume et contient à ce jour environ 1 litre de liquide amniotique.

 

Les changements du côté du fœtus

Le bébé fait plus de 41 centimètres et pèse 2.3 kilos. Il a du gras sous la peau et ses os sont de plus en plus solides. Continuez ) prendre des aliments riches en calcium pour l’aider à fortifier ses os. Le vernix qui recouvre sa peau s’éclaircit donnant une peau douce et lisse.

Son cerveau et son système immunitaire arrivent à maturité et sont prêts pour affronter le monde extérieur. Il reste son système respiratoire à parfaire. S’il arrive au monde maintenant, le médecin peut décider de le placer en couveuse si jamais il ne respire pas suffisamment bien. Mais à ce stade il est presque “fini” comme on dit. Il a 99% de survivre à l’extérieur.

Il aime boire le liquide amniotique et fait souvent pipi. Comme les semaines précédentes, mangez varié car cela donne des goûts différents au liquide amniotique. Bébé peut alors s’initier aux différentes saveurs.

Le fœtus continue à beaucoup bouger dans votre ventre même s’il est de plus en plus à l’étroit car il doit fortifier ses muscles et exercer son système nerveux. Ses gestes sont maintenant volontaires.

Semaine33

Votre planning pour cette semaine

Si votre grossesse se passe normalement, vous ne verrez pas votre sage femme cette semaine pour des examens sauf pour finaliser les cours d’accouchement.

Vous devez préparer votre périnée à l’accouchement. Pour cela, mangez équilibré pour que votre peau soit bien souple. Faites des massages du périnée avec une huile d’amande douce. Demandez conseil à votre sage femme qui vous expliquera les gestes à faire. Juste avant l’accouchement, vous pouvez demander d’avoir une poche d’eau tiède pour appliquer sur le périnée afin de l’assouplir. Avec tout cela, vous échapperez peut être à l’épisiotomie. Il est à noter que vous pouvez refuser l’épisiotomie. Dites le à la sage femme qui vous accouche dès votre arrivée en salle de travail. Mais parfois, cela est nécessaire pour aider le bébé à sortir.

Si vous n’avez pas fini vos cours d’accouchement, vous allez apprendre des choses sur les types d’accouchement : naturel ou par césarienne. Comment reconnaitre les contractions d’accouchement ? A quel moment faut-il se rendre à la maternité ? Quels sont les signes ? Ce qu’il faut mettre dans la valise de maternité si ce n’est pas déjà fait. Comment cela se passe pendant l’accouchement ?

Si vous avez d’autres enfants, avez-vous pensé qui va les garder quand vous devrez vous rendre à la maternité ? Faites le point avec la personne qui en aura la charge et prévoyez les affaires et les changes pour les enfants. Un accouchement peut durer plus de 24 heures selon les cas.

Avez-vous décidé si votre conjoint sera présent lors de l’accouchement ? Parlez en avec lui pour ne pas avoir de surprise le jour J. Certains futurs papas ne supportent pas la vue du sang mais peuvent rester à côté du visage de maman sans regarder en bas. C’est ce qu’il y a de mieux d’ailleurs. Il faut que l’accouchement se passe de manière sereine donc si vous pensez que le papa va vous stresser plus qu’autre chose, il vaut mieux éviter sa présence.

A la fin de la semaine, vous allez être en congés de maternité. Mais savez-vous que vous pouvez ne pas les prendre maintenant et les reporter quelques semaines à après l’accouchement ? Si vous vous sentez en forme et que le trajet pour aller au travail n’est pas pénible, vous pouvez le faire et passer ainsi plus de temps avec votre bébé après l’accouchement. Rappelez à votre conjoint de parler de son congé de paternité avec son patron pour savoir quand il pourra le prendre. Certains papas le prennent à l’accouchement pour être avec la maman à la maternité et d’autres préfèrent en profiter plus tard à la maison ou quelques semaines après. A vous de choisir.

 

Allez faire un tour aussi sur les changements après 30 semaines de grossesse et ceux après 31 semaines de grossesse.

1 2 3