Que faire en cas de constipation pendant la grossesse ?

constipée enceinte

Désolée, le sujet n’est pas très glamour mais je suis sure que cela intéressera pas mal de future maman. Osez en parler, c’est important. En effet, nous les femmes enceintes avons tendance à ne parler que des nausées ou des jambes lourdes mais tout ce qui est question de transit intestinal, on souffre en silence dans notre coin, comme si c’était tabou.

constipée enceinte

Mais savez-vous qu’une femme sur 3 souffre de constipation pendant la grossesse ? Vous n’êtes donc pas la seule. Moi, je n’ai pas eu de chance, pendant que j’étais enceinte de mon 1er enfant, j’ai malheureusement eu des périodes de constipation et j’ai beaucoup souffert. Comme toutes les femmes, je pense, je n’osais pas trop pousser par peur que bébé sorte à la place de vous savez quoi. Du coup, j’attendais et attendais.

Comme je n’ai pas envie que cela recommencer pendant ma 2ème grossesse, je me suis informée à fond pour tout faire pour que tout se passe pour le mieux. Il y a bien sûr les aliments à prendre pour aider le transit mais aussi des gestes à faire. Je sais maintenant que manger des pruneaux tous les jours ne suffisent pas, donc j’espère que ce que je vais partager avec vous va vous aider.

Pour commencer on doit comprendre pourquoi les femmes enceintes ont tendance à être constipées. C’est en partie à cause des hormones de grossesse comme la progestérone qui ralentissent la contraction de l’utérus pour ne pas accoucher avant l’heure or cela ralentit aussi la contraction des autres muscles lisses comme le gros intestin, mais aussi parce que nous faisons moins d’exercice. Je ne parle pas de sport, car perso, je n’en fais jamais. Mais par exemple je me déplace moins et je sors moins de chez moi. Tout cela contribue à faire en sorte que les femmes enceintes soient constipées.

  • Quels aliments privilégier pour ne pas être constipée pendant la grossesse ?

Il faut en effet privilégier les fibres tendres des légumes et fruits frais non irritantes qui favorisent le transit intestinal. Le mieux est de manger entre 400 et 600 grammes de légumes précuits et entre 300 et 400 grammes de légumes et fruits crus.
Ensuite il faut penser à boire un verre d’eau froide le matin au lever. On dit même qu’il faut boire ce verre d’eau avant de poser le pied hors du lit. Demandez au futur papa de vous préparer un verre au réveil. Il sera content de participer à la grossesse ;o) L’eau froide, en stimulant la muqueuse gastrique, favorise le réflexe estomac-côlon, provoquant une accélération du transit colique.

constipée grossesse
Il faut également boire beaucoup et entre les repas, au moins un litre et demi à deux litres par jour d’eau, de tisane, de lait, de jus de fruits… Par contre évitez les boissons gazeuses ainsi que les aliments qui fermentent.
Si vous aimez le pain, préférer le pain de son au pain blanc qui est plus facile à digérer.
Certains aliments peuvent bien aider au transit intestinal comme les épinards, les oranges, les pommes, les pruneaux ainsi que des aliments riches en fibres comme le pain complet, les féculents comme la pomme de terre (pas le riz), les légumes secs, les légumes verts, les crudités… Ainsi penser à manger au moins un plat de légumes avec du pain et plusieurs fruits chaque jour.

Côté eau, vous pouvez boire de l’Hépar qui aide bien également au transit.

 

  • Faites quelques exercices peuvent aider à ne pas être constipée

Si vous le pouvez, c’est à dire s’il n’y a pas de contre indication médicale, pratiquer une activité musculaire régulière comme la marche, la natation, la gymnastique douce… Le yoga pour femme enceinte est très douce. Il peut vous aider dans les problèmes de transit mais aussi si vous avez mal au dos. Plus que cela le yoga peut vous détendre et ainsi détendre aussi le bébé dans le ventre. Peut être qu’il sera calme quand il sera né, on ne sait jamais.

Allez à la selle dès qu’en apparaît le besoin, sans jamais résister à l’envie.

Si jamais tout cela ne vous aide pas à aller à la selle sans problème, pensez à consulter avant de prendre quelque médicament que ce soit, car vous savez bien que les femmes enceintes ne peuvent pas prendre n’importe quoi au risque de faire du mal au fœtus. Des techniques plus douce comme l’acupuncture ou l’auto massage du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre peuvent également aider à faire passer la constipation. Il y a aussi l’homéopathie, plus douce que les médicaments ou la phytothérapie. Là encore, il faut demander conseils à votre médecin ou à votre pharmacien.

  • La constipation dans la période qui suit un accouchement

Je me suis aussi intéressée à la constipation après l’accouchement car j’ai également été touchée quand j’attendais ma fille. On n’a pas les mêmes problèmes pendant la grossesse mais généralement on doit s’occuper de bébé tout le temps tellement qu’on oublie d’écouter son corps et d’aller aux toilettes quand on en a envie. En plus après l’accouchement, le retour à l’état antérieur est lent et le ralentissement du transit ne se corrige qu’au bout de 2 à 3 mois. La constipation après l’accouchement peut se compliquer d’une crise hémorroïdaire secondaire en plus à cause des efforts de poussée et de la masse formée par l’accumulation et l’agrégation de matières fécales. Pour remédier à la constipation après l’accouchement, il faut suivre les mêmes conseils cités auparavant mais vous aurez peut être droit au laxatif. Là encore, il faut consulter votre médecin.

Voir notre article sur l’alimentation pendant la grossesse.

Préparer l'arrivée de bébé

Recevez mon livre gratuitement

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir mon livre gratuitement :