Accouchement physiologique : ce qu’il faut savoir

bébé maman accouchement

L’accouchement physiologique est un choix vers lequel se tourne un nombre croissant de futures mamans. Donner naissance avec un minimum de médicalisation, dans une salle rassurant à la maternité, tel se présente ce type de mise au monde. Comment ça se passe donc ?

bébé maman accouchement

Qu’est-ce que l’accouchement physiologique ?

Egalement appelé accouchement naturel, l’accouchement physiologique au sein d’un environnement médical consiste à mettre au monde un enfant dans une salle de maternité, dépourvue de tout geste ou élément médical considéré comme superfétatoire, tel que les anesthésies ou encore les perfusions. Avant d’en jouir, il est conseillé à la future mère de s’en référer à son médecin dès son premier examen prénatal. Il lui est également possible de mettre en place un projet de naissance. Il est en outre recommandé de bien s’informer avant d’opter pour telle ou telle maternité dans la mesure où certaines structures ne sont pas équipées en conséquence et ne proposent donc pas ce genre de projet.

femme enceinte sage femme accouchement physiologique

Comment se passe la naissance physiologique ?

Les maternités qui autorisent les accouchements physiologiques détiennent une ou de nombreuses salles d’enfantement dites « natures ». Elles ne renferment donc aucun instrument médical, aucune lumière trop intense, seulement du matériel simple comme une baignoire, un siège spécial, un ballon, une lumière tamisée et bien sûr une intimité optimale. Ainsi, mis à part les futurs parents, la sage-femme sera la seule à être présente durant la mise au monde afin de veiller à ce que la procédure physiologique se passe comme il se le doit. L’accouchement ne subira aucune accélération artificielle telle que l’injection d’ocytocine ou encore la rupture de la poche des eaux. La sage-femme se charge d’aider la patiente à gérer la douleur étant donné l’absence de péridurale, par des exercices de respiration ou de visualisation. Elle vérifiera toutes les constantes ainsi que celles du bébé grâce à un monitoring.

Les avantages offerts par l’accouchement physiologique

En adoptant la mise au monde physiologique, la femme enceinte risque moins de complications relatives à diverses actions médicales comme une césarienne, une péridurale ou encore une épisiotomie. En choisissant ce mode d’accouchement, l’après naissance se déroule plus aisément. En effet, la maman récupère plus vite et plus simplement, tandis que le nouveau-né est plus paisible et ressent moins de stress. De plus, avec ce type d’enfantement, la maman sort plus vite de la maternité.

femme entrain d'accoucher aide soignante

En cas de complication lors d’une mise au monde physiologique

Dans le cas où une complication se présente, notamment si la future maman ne supporte pas la douleur, un anesthésiste peut être sollicité pour effectuer une péridurale. D’autre part, si la césarienne est inévitable, la patiente sera rapidement admise en bloc opératoire.

Encore plus d’articles sur d’autres pratiques d’accouchement ? Allez voir aussi l’accouchement par Hypnose ou bien l’accouchement dans une piscine.

Préparer l'arrivée de bébé

Recevez mon livre gratuitement

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir mon livre gratuitement :